Témoignages inspirants

Saga Youtubeuses : Les Revues du Monde

Charlie a lancé Les Revues du Monde et y parle d’Histoire, d’Archéologie et d’Aventure. Elle dépoussière les façons classiques d’aborder l’histoire et apporte un contenu moderne et ludique.

En Bref, si vous avez envie d’apprendre en passant un bon moment, foncez!

Les Revues du Monde

Bonjour!

Peux-tu te présenter et décrire Les Revues du Monde en quelques mots?

Je suis Charlie Danger, et j’ai lancé mon émission Les Revues du Monde il y a trois ans. J’y aborde des sujets d’Histoire, d’Aventures et d’Archéologie, mais de façon fun et intéressante !

Tes vidéos sont très documentées et tu échanges avec des spécialistes pour les créer. Combien de temps mets-tu pour créer une vidéo?

Je n’ai pas de timing précis accordé à l’écriture et la documentation d’une vidéo, tout va dépendre du sujet. Chaque vidéo est vraiment unique dans sa réalisation… Une vidéo pourra aussi bien prendre 3 mois à écrire, que 2 semaines ! Tout dépend des spécialistes que je contacte, des temps de réponse de ceux-ci, de la densité du sujet, des ressources disponibles, de mon efficacité à trouver un angle d’approche…

C’est vraiment une expérience unique à chaque sujet.

Ta chaîne permet d’aborder divers points de l’histoire (les lignes de Nazca, la trépanation, les pilleurs de tombeau, …) ou des théories pour lesquelles nous n’avons pas toutes les réponses (les preuves archéologiques de l’Atlantide, la mort d’Anastasia Romanov,…). Comment choisis-tu tes sujets? Et as-tu des sujets de prédilection?

Je choisis avant tout des sujets qui m’intéressent, of course. Des sujets sur lesquels j’ai arrêté une réflexion à un moment donné de ma vie, que je partage ensuite en vidéo.

Je suis personnellement très fan de civi précolombienne, d’égyptologie et d’antiquité dans son ensemble, mais je m’intéresse globalement à toutes les périodes.

Je ne choisis généralement pas un sujet pour sa période, mais pour son intérêt à être vulgarisé, en tant que tel.

Les Revues du Monde

As-tu déjà rencontré des difficultés? Si oui, comment les as-tu surmontées?

Vaste question ! Je pense que chaque vidéaste rencontre des difficultés, elles sont multiples et constantes. Que ce soit pour l’écriture, la documentation, le tournage, le montage, la post-production, la gestion des commentaires, etc… Il y a des difficultés à chaque étape de création.

Avec le temps, on finit par résoudre certaines, comme les questions techniques (en apprenant davantage chaque jour sur les logiciels qu’on utilise, par exemple). Et d’autres difficultés demandent une réflexion constante, puisque sans solution unique et définitive, comme par exemple le syndrome de la page blanche.

Qu’est-ce que t’apporte le fait de t’être lancée en tant que Youtubeuse?

D’un point de vue professionnel, l’émission m’a donné l’opportunité de m’épanouir en aillant pour métier ma passion, une chance dont je suis très reconnaissante.

D’un point de vue personnel, je dirais une expérience forte, avec des rencontres, des tracas et des bonheurs qui ont participé à construire ma personnalité.

Tes chaînes Youtube favorites?

Très objectivement, il y en a trop pour n’en citer que quelques-unes… Je suis très hétéroclite dans ma façon de consommer sur Youtube, je regarde de tout et tout le temps !

As-tu des projets pour les Revues du Monde en 2018?

Oh oui, plein… Mais c’est secret ! 😉

Quel message aimerais-tu transmettre à celles qui n’ont pas encore osé se lancer?

Lancez-vous par passion, et en aillant un vrai projet original. Vraiment. Prenez le temps d’être objectif avec vous-même, posez-vous la question : Si je devais ne jamais faire aucun millier de vues, si je devais ne jamais gagner d’argent grâce à mes vidéos, est-ce que je le ferai ?

Trop rares sont les gens qui aujourd’hui se lancent par amour naïf de la vidéo, sans rien attendre en retour, si ce n’est partager leurs passion. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se lancent avec pour objectif inavoué une quête de popularité, de reconnaissance ou de fortune.

Avoir envie de vivre de sa passion, c’est normal. Mais cela vient avec le temps, et il ne faut pas à mon sens se lancer avec cela pour objectif. C’est pour cette raison que beaucoup sont déçus… A l’inverse, lorsqu’on se lance sans rien attendre et en transmettant authentiquement notre passion, on a que très peu de chances d’être désappointé de l’expérience !

Les Revues du Monde

 

Envie d’en savoir plus? Suivez son Instagram et son Twitter.

Et pour soutenir Charlie, faites un tour sur son Tipeee.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply