Témoignages inspirants

Rien de tel que le blog littéraire d’Orianne

Orianne, c’est la personne qui m’a fait découvrir Perrine et son concept Seconde Nature (témoignage par ici). J’ai eu des échanges géniaux avec elle et découvert qu’elle tenait elle-même un blog littéraire : Rien de tel que

Une personne autant passionnante ne pouvait que témoigner passionnément. Je suis ravie de vous faire découvrir cet échange ici.

Bonjour Orianne!

Peux-tu te présenter et présenter ton blog littéraire Rien de tel que… en quelques mots?

Bonjour Caroline !

J’allais commencer, par habitude, par dire que je suis étudiante, mais ce n’est plus le cas ! Je viens d’être diplômée en linguistique et littérature, avec un master spécialisé en métiers du livre. J’ai rédigé un mémoire sur les box littéraires, cette nouvelle façon de commercialiser le livre à l’heure d’internet. Ce sujet met en scène trois de mes grandes passions : les livres, la papeterie et les infinies possibilités offertes par internet. J’aime aussi les loisirs créatifs et l’art en général.

Sur mon blog Rien de tel que…, je parle de mes dernières découvertes littéraires et des challenges lecture auxquels je participe. J’essaie toujours de regrouper mes lectures par thème. Ceci, afin de donner à ceux qui me lisent plusieurs idées de livres à découvrir autour d’un même sujet. Pour l’instant, il y a par exemple une catégorie « Escapades littéraires au Japon ». Ou encore une catégorie « Romans de moins de 200 pages ». Sur mon blog, j’aime partager les raisons qui m’ont poussée à me plonger dans telle ou telle lecture. Cela permet, je pense, de mieux me connaître et de savoir si on peut avoir des affinités avec les livres que je présente.

Mes genres de prédilection sont les littératures de l’imaginaire (science-fiction, fantasy et fantastique). Mais je lis aussi beaucoup de romans contemporains et j’adore les romans historique. Je lis également de plus en plus de bandes-dessinées et de nouvelles. Et j’aime en parler dans mes articles thématiques qui ont aussi pour vocation de présenter des genres littéraires variés.

À l’avenir, je prévois de publier des articles qui parleront d’un auteur en particulier, des box littéraires, des magazines que je lis… bref, j’ai plein d’idées !

Comment en es-tu venue à créer un blog littéraire?

Les blogs, c’est ma grande passion depuis très longtemps !

J’avais 14 ou 15 ans, je pense, lorsque je me suis lancée sur Skyblog (devenu ensuite Skyrock). C’était un peu le Facebook de l’époque. J’y partageais des photos de moi et de mes amis, ainsi que des citations inspirantes.

Mais très vite, je me suis lancée dans des blogs thématiques.

J’ai toujours adoré rédiger. Mais aussi trier, faire des listes, analyser le monde qui m’entoure et prendre des photos. Du coup j’avais des blogs sur plusieurs sujets. Notamment un blog photo qui avait été élu Blog Star (sorte de mise en avant sur la page d’accueil de skyrock), ce dont j’étais très fière.

J’ai arrêté totalement de blogguer avec mon entrée à l’université et la démocratisation de Facebook comme plateforme d’échange entre amis. Mais ça m’a vite manqué.

Du coup en 2012, j’ai découvert WordPress et je me suis relancée sur la blogosphère avec un blog généraliste sur lequel je postais quelques photos et réflexions.

Puis j’ai créé mon blog nail art. Et j’ai trouvé passionnant d’échanger et d’apprendre avec une super communauté de blogueuses plus ou moins connues.

Ma passion pour le nail art s’étant essoufflée et mon regain d’intérêt pour la littérature (suite à des lectures obligatoires devenues moins nombreuses et donc une plus grande liberté de choix dans mes lectures) m’ayant boostée, j’ai lancé en décembre dernier un projet qui me trottait dans la tête depuis longtemps : le blog littéraire !

Je me sentais un peu illégitime au début, en lisant des critiques complètes et extrêmement bien écrites sur d’autres blogs. Mais finalement j’ai osé me lancer. Et j’en suis ravie!

Et qu’est-ce qui te passionne autant dans ce mode de communication?

A ma petite échelle, je me dis que si un jour quelqu’un est bouleversé par un livre qu’il aura découvert grâce à moi, ou si quelqu’un reprend goût à la lecture grâce à mon blog, cela aura eu du sens et j’en serai très honorée.

Comme j’ai découvert énormément de choses grâce aux blogs que j’ai lus, j’ai envie de faire partie de cette lignée de transmission de passion qui m’a beaucoup apporté.

Où as-tu pioché tes inspirations?

J’ai été inspirée par de nombreuses blogueuses et youtubeuses qui partagent leur passion. Parmi les booktubeuses que j’admire le plus, je citerai Margaud Liseuse, Lemon June et Croque Les Mots. Mais je pourrais aussi vous parler de Pinupapple & Books, Le Souffle des Mots, Winter is Reading (anciennement Tartinneauxpommes), Bulledop, Tete de Litote et Read Irl (qui a malheureusement cessé toute activité). Elles sont passionnantes, innovantes, drôles et attachantes, chacune à leur façon.

Concernant les blogueuses, je dois citer des nailartistes comme Pshiiit ou Mary Monkett. En effet, elles ont lancé ma motivation pour le blog nail art. Mais aussi des littéraires telles que a touch of blue… Marine et les blogs des booktubeuses déjà citées.

Si tu devais conseiller un livre, celui qui t’a le plus boostée, inspirée ou motivée, que nous conseillerais-tu? 🙂

Pour les personnes qui aiment la fantasy, la poésie, la philosophie, les jeux de langage et les grandes épopées aux multiples voix, je conseille une lecture ardue mais bouleversante qui est La horde du Contrevent d’Alain Damasio.

Tout récemment j’ai été émue et bluffée par ma lecture de la saga La Passe-miroir de Christelle Dabos. Elle développe un univers débordant d’imagination et dont l’héroïne me ressemble beaucoup.

As-tu déjà rencontré des difficulté? Et si oui, comment les as-tu surmontées?

Je dirais que la difficulté principale a été celle d’oser me lancer.

J’avais l’impression de n’avoir pas les capacités requises pour être légitime dans ce statut de blogeuse littéraire. Toutes les raisons étaient bonnes pour m’auto-décrédibiliser : je n’avais pas lu assez de livres, je ne lisais pas assez vite, je lisait trop peu de romans par an, je ne saurais pas rédiger des avis assez exhaustifs, mon opinion sur un livre n’avait pas d’importance, je n’avais rien à dire de suffisamment pertinent, etc.

En fait, je suis beaucoup trop perfectionniste. Ainsi, j’admire les personnes qui arrivent à donner leur avis sur un roman tout en apportant un regard neuf, nuancé, analytique, pertinent et intertextuel de l’œuvre.

Paradoxalement, c’est aussi ma formation en histoire de la littérature et en analyse littéraire qui m’a bloquée. Le niveau qui était attendu de nos analyses à l’université me mettait une forte pression concernant ce que je pouvais transmettre à propos de chacune de mes lectures.

Ce qui m’a aidée, c’est de me dire que je n’allais pas faire le blog littéraire parfait, mais celui qui me ressemble. Et que mes études pouvaient être mises de côté lorsque je rédigerais mes avis personnels sur des romans. Adieu, donc, l’analyse littéraire rigoureuse. Et bonjour la transmission de passion pour la lecture ! J’ai compris que tout ce que j’avais appris durant mes études était ancré en moi et ressortirai d’une manière ou d’une autre dans le choix de mes lectures et dans mes articles.

J’ai aussi débloqué certaines de mes craintes en lisant plein de blogs littéraires. Egalement en regardant des vidéos sur booktube et en voyant la diversité des approches. Au fil du temps, je me suis fait une représentation de ce qui me plaisait, de ce qui ne me plaisait pas. Et j’ai pu ainsi forger le canevas de ce qu’allaient devenir mes articles : un blog que j’aurais aimé lire.

La deuxième difficulté est devenue un plaisir : celui de jongler avec WordPress, la plateforme où je publie mon blog. Il est certain qu’au début, ce n’est pas facile de maîtriser un outil comme celui-là. Mais en y passant du temps, en tâtonnant et en regardant des tutos, on fini par y arriver. Cinq ans après avoir débuté sur WordPress, je découvre encore souvent de nouvelles choses, et j’adore apprendre de quoi perfectionner mon blog !

La troisième difficulté n’a pas encore été surmontée et fait partie de ces raisons qui m’ont fait hésiter à me lancer : comment parler d’un livre qu’on a absolument adoré ? Je me suis rendu compte que lorsqu’un livre m’a bouleversée au point de se placer immédiatement dans ma « liste de diamant » (comme on dit sur Booknode), il m’est impossible de mettre des mots sur ces sentiments. Je suis incapable de rédiger quelque chose de cohérent sur ce que je ressent face à mes livres préférés. Et j’admire beaucoup ceux qui y parviennent.

Quel message aimerais-tu transmettre à celles qui n’ont pas encore osé se lancer?

J’aime bien l’idée que chaque personne a quelque chose à apporter car chaque personnalité, chaque sensibilité, chaque manière de voir le monde est différente et donc enrichissante.

Je dirais aussi d’essayer d’être satisfaite – voire fière – de chaque article avant de cliquer sur « publier ». Et de ne pas hésiter à se faire aider, par exemple pour relire son orthographe ou créer un design attractif.

Rien de tel que... est un blog littéraire passionnant créé par Orianne.

You Might Also Like...

1 Comment

Leave a Reply