Témoignages inspirants

Les podcasts de Siham

J’ai découvert les podcasts Génération XX grâce à Laure de Toutlauredumonde. Imaginez un échange naturel avec des femmes qui se lancent dans de beaux projets que l’on peut écouter en marchant, à la plage, en se cuisinant, …

Inspiration et motivation assurée!

Bonjour Siham!

Peux-tu te présenter et décrire ton concept en quelques mots?

Bonjour Caroline, je m’appelle Siham, j’ai 26 ans. Il y a un an, en février 2017, j’ai lancé « Génération XX », un podcast de conversations avec des femmes entrepreneures. L’idée de ce podcast c’est de donner des paroles à des femmes qui portent des projets d’entreprise, d’association ou artistiques et de comprendre leur parcours, leurs motivations, les hauts et les bas.

Comment t’es venue l’idée de réaliser ce type d’interviews?

Je venais de quitter mon job dans le e-commerce et une ancienne collègue m’a proposé de monter une boîte avec elle. J’ai alors commencé à m’intéresser à des parcours d’entrepreneur.e car j’avais besoin d’inspiration, de réponses à certaines questions etc. J’ai beaucoup appris en écoutant des podcasts américains sur l’entrepreneuriat (au sens large de monter un projet, pas forcément une entreprise). Ne trouvant pas d’équivalent en français, j’ai décidé de lancer mon propre podcast. Lorsque le choix des invité.e.s s’est posé, il n’y avait que des femmes sur ma liste. Pour une raison inconsciente d’identification, et une raison plus « politique » : j’étais fatiguée d’entendre « il n’y a pas assez de femmes entrepreneures » « les femmes rencontrent des difficultés etc. » « les femmes lèvent moins de fonds que les hommes » etc. j’avais envie de mettre en lumière des femmes et leurs projets, qu’ils soient d’entreprise, associatifs ou artistiques, sans les stigmatiser, les comparer ou les classer !

Pourquoi t’es-tu tournée vers les podcasts?

La découverte de podcasts américains comme « Start Up », « Girlboss » ou « How i built this » a été une vraie révélation : authenticité, proximité et facilité d’écoute m’ont séduite. L’authenticité car la voix ne ment pas : on perçoit les hésitations, la motivation etc. La proximité car les formats de podcasts que j’écoutais me donnaient l’impression d’être avec l’hôte et son invité.e ou d’écouter leur conversation assises à une table de café à côté. Et puis la facilité d’écoute : un podcast s’écoute dans le métro, en marchant, en cuisinant, pas besoin de connexion internet ou d’avoir les yeux rivés sur son téléphone ! Pour le format que je voulais faire, c’est-à-dire des conversations de 45 minutes, c’est le format parfait. La vidéo n’aurait rien apporté de plus. Sinon du stress. Et impossible de retranscrire 45 minutes d’interview de manière fidèle dans un blog écrit. Ceci-dit j’aimerais maintenant développer des formats vidéos. Mais ils seront complètement différents du podcast, ça ne sera pas des conversations filmées de 45 minutes

Recherches-tu un type de profil particulier à mettre en avant ou au contraire, préfères-tu l’éclectisme?

L’éclectisme ! C’est important pour moi de mettre en avant des femmes qui évoluent dans des milieux différents et à des âges différents. L’idée c’est de se décomplexer vis-à-vis de l’entrepreneuriat (à nouveau, pris au sens large de monter un projet). C’est donc essentiel de montrer qu’il n’y a pas de profil type, afin de donner à chaque personne qui écoute, l’envie de créer son propre chemin !

Quelles sont les personnes qui t’inspirent?

Celles qui ont l’envie, la détermination, le courage de porter des projets. Celles qui font preuve d’optimisme à toute épreuve, de bienveillance et d’empathie.

As-tu déjà rencontré des difficultés? Si oui, comment les as-tu surmontées?

Honnêtement, je n’ai pas rencontré de difficultés au sens de « bâtons dans les roues ». Bien sûr, rien n’est facile. Il faut se bouger pour que les choses se passent, faire preuve de détermination, d’endurance, de motivation. La difficulté c’est peut-être ça justement, de garder le moral et l’envie de continuer. Mais si le projet nous porte vraiment, il n’y a pas de raison qu’il ne soit pas au rendez-vous. Il y a des coups de mou c’est certain, il faut les accepter, car ils font partie du jeu, puis passer à autre chose !

Quels sont tes futurs projets ?

Faire de Génération XX un média vecteur d’inspiration, de motivation et d’optimisme. Aujourd’hui Génération XX est un podcast, demain il y aura également de la vidéo et je réfléchis à d’autres axes de développement. Je travaille également sur d’autres podcasts et contenus vidéo via ma société de production « INDIECREW » : je co-produis par exemple le podcast « Nouveau Chapitre », créé par la marque Joli Bump, qui parlera de maternité. Le premier épisode sort bientôt, j’ai hâte !

Quel message aimerais-tu transmettre à celles qui n’ont pas encore osé se lancer?

Je pense qu’il faut identifier ses freins et les surmonter de manière rationnelle.

Ex :

« Pas assez d’argent » : de combien avez-vous besoin ? comment pouvez vous épargner ? à qui pouvez vous demander de l’aide ?

« Ça n’est pas le bon moment » : c’est quoi le « bon » moment ? y aura-t-il vraiment un « bon » moment ?

« Je ne sais pas si mon idée est bonne » : testez là auprès de vos clients

etc. etc.

*******************************************************************************************************

Envie d’en savoir plus?

Voici les liens Facebook, Instagram, Twitter et évidemment les podcasts 🙂

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    L'eau douce
    24 janvier 2018 at 10 h 26 min

    Ahhhh géniiial !!! Moi qui cherchais justement de nouvelles émissions podcasts à écouter !!! Merci beaucoup ! <3

    • Reply
      Caroline Rosano
      26 janvier 2018 at 12 h 35 min

      Les émissions Génération XX de Siham sont vraiment chouettes, j’espère qu’elles te plairont 🙂

Leave a Reply