Témoignages inspirants

Exploratology vous fait découvrir des pépites littéraires

Exploratology, c’est un concept qui m’a séduite en un clin d’œil. Un jour, je lis un article qui explique qu’une certaine Marjorie nous fait découvrir des livres passionnants vers lesquels nous ne nous serions probablement jamais tournés naturellement. Un peu comme une bonne copine qui lit mille livres juste pour pouvoir vous proposer la perle cachée dans le tas.

Un coup de fil plus tard, j’ai été enchantée et je me suis dit que « Oui, Marjorie l’a fait! » J’en suis déjà à plusieurs abonnements mensuels et pour moi, la promesse est tenue!

Je vous laisse découvrir l’expérience de créatrice d’entreprise de Marjorie ci-dessous.

Pour plus d’infos sur Exploratology, foncez ici.

Le thème du mois : Et si on pouvait remonter le temps?

Bonjour Marjorie!

Pourrais-tu te présenter et présenter Exploratology en quelques mots?

Hello Caroline!

Alors je m’appelle Marjorie, j’ai 30 ans. J’ai créé Exploratology en 2013, une boutique en ligne qui propose des abonnements mensuels et des coffrets littéraires. Ainsi qu’un Book Lover’s Shop avec des objets autour de la lecture et de la littérature de créateurs du monde entier.

Il s’adresse à tous les bibliophiles aventuriers et esthètes en quête d’expériences de lectures originales et de jolis cadeaux.

Comment en es-tu venue à te lancer?

Dès la fin de mes études, j’ai eu envie de créer mon entreprise. Un entrepreneur était intervenu pendant un de mes cours. Et je me souviens m’être dit que j’aurais adoré vivre son expérience : gérer un projet de A à Z, avoir une certaine liberté associée à la prise de risque et aux responsabilités.

Je savais que je finirais par me lancer. Mais encore fallait-il avoir la bonne idée! Ou alors identifier une forme de vocation… Et c’est ce que j’ai ressenti au bout de plusieurs années à bosser dans le théâtre et comme prof d’Anglais en indépendante. J’adorais partager avec les gens des histoires, leur faire découvrir des façons de penser différentes.

Mes cours sur le présent simple et le présent continu n’étaient qu’un prétexte pour mettre sous le nez de mes élèves les articles du Newyorker, des documentaires anglosaxons ou les podcasts de Freakonomics! C’est donc comme ça que j’ai commencé à réfléchir à un projet qui me permettrait de partager des histoires et d’emmener les gens vers des horizons culturels vers lesquels ils ne se seraient pas forcément dirigés. On était en 2012, et après un an de brainstorming et de travail, Exploratology a été créé.

Est-ce que ça a été évident ou est-ce que tu as rencontré des difficultés? Si tu as vécu des épreuves ou difficultés, comment les as-tu surmontées?

Pour être honnête, je n’ai pas rencontré de réelles difficultés. En fait, mes boulots alimentaires m’ont toujours paru plus difficiles que lancer ma boîte! En créant ton entreprise, tu t’offres quand même un immense cadeau : la possibilité de faire quelque chose que tu aimes et où tu te sens utile. C’est un vrai luxe de nos jours. Et ça compense très largement les inquiétudes et la charge de travail. J’ai beaucoup de respect pour les personnes qui ont un boulot qui ne leur plait pas particulièrement, mais qu’ils accomplissent parce qu’ils doivent soutenir leur famille. C’est autrement plus difficile.

J’ai eu aussi beaucoup de chance en étant très entourée et soutenue! Que ce soit de la part de ma famille, mes amis, ou des structures qui aident les jeunes entrepreneurs (je pense à l’Adie, mais même mon conseiller pôle emploi de l’époque ou ma banquière!)

Du coup, c’est plutôt maintenant que je me dis qu’on a de vrais défis à relever pour développer la boîte. Mais voilà, ce sont des défis, pas des épreuves 😉

Mon blog est né du constat qu’il y a peu de personnages féminins inspirants par rapport aux personnages masculins inspirants, que ce soit au théâtre, dans les films, les livres,…

Du coup, je te sollicite pour remédier à ce vide intersidéral 😉

Quelles sont les héroïnes de la littérature que tu trouves les plus inspirantes?

Jeannette Winterson, sans aucun doute (même si ce n’est pas une héroïne de fiction!). Son autobiographie, Pourquoi être heureux quand on peut être normal, est un livre formidable! Plein de courage et d’intelligence, une réflexion profonde sur ce que c’était qu’être une femme gay avec des aspirations artistiques dans un milieu très corseté. J’aurais adoré lire ce livre adolescente, je crois sans exagérer que ça aurait changé ma vie.

Je n’en ai pas d’autres en tête! Jeannette me suffit 🙂

Quelles sont les auteures que tu as le plus aimé lire?

Duong Thu Huong, Chimamanda Ngozi Adichie, Nancy Huston. De grandes écritures.

Et puis deux femmes qui ont bercé toute mon adolescence : Gudule et Marie-Aude Murail.

Si tu devais nous conseiller un seul livre, celui qui a révolutionné ta vie et que tu veux partager avec le monde entier, lequel serait-ce? (ça peut être sur les hommes ou écrit par un homme, je suis féministe, pas sexiste ^^ )

Alors, je l’ai déjà proposé dans un abonnement, c’est Le métier d’homme d’Alexandre Jollien qui m’a énormément touchée. C’est un peu mon guide de vie, un bouquin qui me rappelle ce qui est important.

Mais un seul c’est dur!!! Le métier d’homme vient en premier, mais j’aimerais bien citer aussi : C’est de l’eau de David Foster Wallace, Le loup des steppes d’Hermann Hesse, les nouvelles de Borges…

 

********************************************************************

J’espère que ce témoignage vous a plu.

Sur la photo, Marjorie est accompagnée de Nawelle. Depuis, Miss Charlotte a rejoint l’équipe ^^

 

Rendez-vous très vite sur mon blog Elles l’ont fait pour découvrir la vie de Youtubeuse de Cyrielle alias Off Stage Girl 😉

 

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply