Lecture Inspirante

La lecture d’été continue!

Je vous avais présenté le mois dernier une première lecture d’été inspirante : Le tour du Monde en 72 jours.

Je vais essayer environ 1 fois par mois de vous dégoter une lecture inspirante parce qu’au final, un livre c’est comme un grand témoignage inspirant.

Nous changeons aujourd’hui complètement de registre avec Le Grand Marin.

La lecture d’été : Le Grand Marin de Catherine Poulain

Cela commence par une femme peu sûre d’elle, Lili, qui doute toujours (sa grande question est « Serai-je à la hauteur? »).

Malgré ses doutes, elle avance. Elle va partir pêcher en Alaska. Elle se fait traiter de folle mais elle part réaliser son rêve quand même.

Et nous partons pêcher les palangres et les flétans nous aussi. C’est mieux que la réalité virtuelle, on s’y croirait. Cela sonne vrai.

Les doutes de Lili

On suit Lili et on la voit évoluer. Au début, elle n’ose pas faire valoir ses droits, envoyer bouler ceux qui abusent. Sa voix est un murmure.

Elle est toujours dans le questionnement. Elle continue de douter.

Quelqu’un (pas du tout légitime) lui dit que les femmes n’ont pas leur place à bord et cela la fait douter comme si c’était vrai. Mais heureusement, elle est aussi bien entourée! Cela permet de balayer ces paroles et donne lieu à un échange très intéressant.

Il échangent sur comment les femmes trouvent leur place. Comment trouver et inventer des moyens de réaliser ce que les hommes font par la seule force de leurs muscles. Comment elles tiennent plus longtemps du coup. Pourquoi certains hommes font ce types d’affirmations et comme cela traduit en fait leur peur d’être menacé.

Dans cet univers très masculin, elle va devoir mettre les bouchées doubles pour affirmer sa place, en commençant par arrêter de se faire marcher dessus par certains.

J’ai parfois envie de la secouer et de lui dire « tu vaux le coup! Tu vas tout déchirer! Il te reste plein de choses merveilleuses à vivre que tu n’imagines même pas ». (Moi non plus d’ailleurs car quand j’ai eu cette réflexion, il me restait 250 pages à lire, lol)

Quand on a un projet, il nous parait parfois inaccessible (comme ici, pêcher en Alaska).

Pourtant, si on avance petit à petit, on se rend compte qu’il est possible. Il est constitué de pleins de petites choses connues. On peut donc découper notre grand inconnu en de multiples étapes connues.

Même si Lily réussit à pêcher, à être respectée par l’équipage, elle continue de douter.

Au final, cela aboutit à des paroles que j’ai bien aimées.

Elle demande : « Tu crois que j’irai un jour? Tu penses que je serai capable »?

On lui répond « Reste têtue, renonce jamais, t’y arriveras comme les autres ».

En Bref

C’est un livre très vivant, qui nous plonge dans une réalité. Il a d’ailleurs été primé de nombreuses fois.

Même si Lili doute tout le temps, elle fait son bout de chemin.

Par contre, si vous avez tendance à vous projeter, je préviens d’avance, les aspects « dégueux » sont eux aussi très réalistes!

Je vous transmets également un lien de vidéo où Catherine Poulain décrit elle-même son romain et ce qu’elle a voulu transmettre.

 

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply